Exposition de Marie Garneau

Exposition de Marie Garneau

Plusieurs peintures de Marie Garneau seront exposées à l’Espace galerie Re/Max Actif de Saint-Bruno-de-Montarville. (Photo : courtoisie)

Marie Garneau exposera du 13 septembre au 10 octobre à l’Espace galerie Re/Max Actif à Saint-Bruno-de-Montarville.

Membre de l’Académie internationale des Beaux-Arts du Québec (AIBAQ), de l’Association des artistes peintres affiliés de la Rive-Sud (AAPARS) et encore de l’Atelier libre de Beloeil (ALB), la Montarvilloise Marie Garneau présentera pendant un mois son exposition intitulée Au-Delà du Rêve à Saint-Bruno. Un vernissage est organisé le 16 septembre, de 14 à 16 h, à l’Espace galerie Re/Max Actif à Saint-Bruno.

« Ma découverte d’un univers, la peinture à l’huile. Son odeur, sa fluidité me séduisent au point de rechercher tous les secrets de ce médium, en débutant par une pulsion à vouloir explorer et reproduire des tableaux des 16 et 17 siècles », explique-t-elle.

Elle cherche son influence, de préférence en peinture à l’huile, du côté de Renoir, Rembrandt, Cézanne ou encore Bouguereau. « Leurs couleurs expressives, les clairs-obscurs intensifiés et le moindre détail soucieusement appliqué inspirent la qualité souhaitée de mes futures œuvres. »

Avant de peindre, l’artiste s’adonne à une phase méditative lors de la préparation de la toile à peindre. Puis elle tire sa toile de lin brute sur son cadre de bois et l’enduit de « colle de lapin » chaude lui assurant une pérennité dans le temps.

« Ma découverte d’un univers, la peinture à l’huile. Son odeur, sa fluidité me séduisent au point de rechercher tous les secrets de ce médium. » – Marie Garneau

« L’aspect des toiles ainsi faites donne une signature particulière à mes peintures, transportant le spectateur dans un autre espace-temps… un passé actuel. »

Même si l’huile est son médium de prédilection, l’artiste s’aventure du côté du pastel sec de temps en temps. « En modèle vivant, les résultats m’impressionnent, le pigment de couleur prend naissance sur un papier qui, lui-même, est de couleur. Cette symbiose bicolore ajoute à mon gestuel un apport d’ombre et de lumière qui est à mes yeux presque parfait. »

Il sera possible d’admirer ses peintures classiques au modèle vivant, passant par les portraits et les natures mortes, jusqu’au 10 octobre.

La galerie est ouverte du lundi au jeudi de 9 à 20 h, le vendredi jusqu’à 18 h et la fin de semaine de 10 à 16 h.