Don de 500 arbres contre l’agrile

Don de 500 arbres contre l’agrile

La Ville tentera de vendre les frênes infectés qui ont été coupés. (Photo : Frédéric Khalkhal)

En lien avec la Politique de l’arbre qui vise notamment à encourager la plantation d’arbres sur les terrains privés, la Ville met sur pied un programme de distribution d’arbres. Cette démarche s’inscrit également dans le plan d’action pour lutter contre la progression de l’agrile du frêne 2015-2019.

Au total, la Ville distribuera gratuitement à ses citoyens 500 arbres, soit 395 feuillus (sept essences différentes) et 105 conifères (trois essences différentes). Les essences proposées sont rustiques et peu sensibles aux insectes et aux maladies. Les arbres seront d’une dimension d’environ 150 cm de hauteur (environ 59 po), et en pot de 11 à 26 litres (3 à 7 gallons).

Un des objectifs de cette distribution d’arbre est de regarnir une canopée montarvilloise qui est décimée par l’agrile du frêne.

« Les troncs de plus de 20 cm de diamètre hauteur poitrine (DHP) seront vendus par appel d’offres via le Centre de services partages du Québec. » – Ville de Saint-Bruno

L’inventaire réalisé à l’été 2015 par la Ville a dénombré 5053 frênes sur 1 570 terrains privés et 1 350 frênes sur ses propres terrains

Sur une période de 5 ans, il est prévu d’abattre 1500 arbres infectés; par contre, ce sont 47 arbres qui ont été traités.

« L’Association des propriétaires de Saint-Bruno (APSB) déplore le maintien de cette stratégie d’abattage et persiste à croire que de 20 % à 30 % des frênes pourraient être traités. Il ne faut pas oublier que les nouvelles plantations prendront des années pour réellement remplacer les frênes abattus », a-t-elle fait savoir.

Plusieurs mesures de soutien ont été cependant offertes aux citoyens touchés par la problématique de l’agrile du frêne. En plus de ce don d’arbres, la Ville prévoit plusieurs mesures : elle offre aux citoyens la possibilité d’achats regroupés pour le traitement au TreeAzin de leurs frênes pour 2017, depuis la mi-novembre, elle autorise les citoyens à déposer les bûches de frêne à l’Écocentre de Saint-Bruno, elle prévoit aussi d’offrir aux citoyens la possibilité d’achats regroupés pour l’achat d’arbres pour 2017.

Le bois déposé à l’Écocentre et issu de l’abattage des frênes de la Ville est accumulé au dépôt des neiges usées. « Les troncs de plus de 20 cm de diamètre hauteur poitrine (DHP) seront vendus par appel d’offres par le Centre de services partages du Québec. Nous espérons qu’une entreprise de valorisation puisse en faire l’acquisition. Si aucune offre n’est faite, le déchiquetage sera évalué. Le paillis sera par la suite redistribué gratuitement aux citoyens et, puisqu’il s’agit d’une assez grande quantité, vendu aux fins de valorisation énergétique », précise la municipalité.

Pour l’APSB, « la vigilance est de rigueur dans ce dossier. L’arrivée du printemps 2017 sera donc le moment d’effectuer le suivi des engagements récents du conseil municipal de Saint-Bruno. »

Politique de l’arbre

Adoptée en février 2017, la Politique de l’arbre a été mise en place pour répondre à plusieurs enjeux locaux comme le maintien ou l’entretien des arbres existants, le manque de connectivité entre divers massifs naturels identifiés, la présence d’îlots de chaleur, la présence d’espèces exotiques envahissantes à proximité de milieux naturels, la faible qualité de l’eau des cours d’eau ou encore l’amélioration de la biodiversité en contexte urbain.

En 2017 et les années suivantes, il est prévu d’élaborer un plan de communication pour cette nouvelle Politique, de mettre en œuvre des actions à court terme, comme cette distribution d’arbres, de suivre les actions réalisées en 2017 ou encore de planifier des actions et du budget prévus pour 2018.

Réserver son arbre

Afin de bénéficier du programme de distribution d’arbres gratuits, il faut un numéro de personne fourni par la Direction des loisirs, de la culture et de la vie communautaire (DLCVC). Les citoyens ayant déjà participé à l’une des activités de la DLCVC pourront prendre note du « numéro de personne » imprimé sur leur reçu d’inscription. Les autres doivent communiquer avec la DLCVC, au 450 645-2940, pour en obtenir un. Les arbres étant en quantité limitée, la réservation en ligne est obligatoire à compter du 10 avril, 8 h 30, et ce, jusqu’au 28 avril 16 h 30, au stbruno.ca/programme-distribution-arbres. Les citoyens n’ayant pas accès à une connexion Internet peuvent se présenter à la DLCVC. Les premiers arrivés seront les premiers servis. La distribution aura lieu le 13 mai, au 600, rue Sagard. Il ne peut y avoir qu’un arbre par adresse et par immeuble.