Coup d’envoi des Éditions JLM

Coup d’envoi des Éditions JLM

L’auteure de , Marthyna. (Photo : courtoisie)

Saint-Basile-le-Grand

Une nouvelle maison d’édition a pignon sur rue à Saint-Basile-le-Grand depuis le 3 décembre dernier, date de son coup d’envoi. Les Éditions JLM ont profité de l’occasion pour lancer un premier bouquin, Journal d’une sorcière solitaire.

Les personnes sur place ont pu faire dédicacer leur exemplaire par l’auteure du livre, Marthyna. Dans son livre, Marthyna propose un voyage dans l’univers du paganisme et de la Wicca. Journal d’une sorcière solitaire est à la fois un recueil de poèmes, de méditations et d’activités toutes simples. Connue pour sa contribution en danse orientale-fusion et tribale au Québec, Marthyna se dit fière de présenter son premier bouquin. « Publier mon premier livre est une grande joie, et une grande terreur!, lance Marthyna. Je trouve que les mots, plus que la danse, mettent les gens à nu. Je suis fière de mon recueil, mais je suis quand même terrifiée de l’accueil qu’il recevra. Écrire sur mon moi intérieur est toute une aventure. Offrir une parcelle de ma spiritualité et philosophie est quand même quelque chose d’intime. »

« Publier mon premier livre est une grande joie, et une grande terreur! » – Marthyna

Cette œuvre vous propose de découvrir les bienfaits de la philosophie païenne qui vous invite à trouver l’équilibre, à explorer votre univers et à redécouvrir votre unicité. L’objectif du recueil est la découverte.

Pour Marthyna, dont le véritable nom est Martine Jetté, la publication de Journal d’une sorcière solitaire est donc un rêve devenu réalité, et ce, malgré les obstacles rencontrés : « Quand j’étais adolescente, je voulais publier des livres et devenir une grande écrivaine. Mes années au cégep ont détruit mon rêve, car un professeur m’avait dit que je n’étais pas originale, juste bizarre, et que je n’étais pas du tout spéciale. J’ai quand même continué à écrire, mais il avait semé le doute. Lorsque les maisons d’édition me retournaient la lettre qui me disait que ce n’était pas ce qu’elles recherchaient dans le moment, je l’ai pris durement et j’ai tranquillement abandonné ce rêve. »

Elle n’en est donc pas à ses premiers pas dans le monde de l’écriture. En effet, la Grandbasiloise a rédigé pendant des années dans la revue 8Sabbats de Montréal, en plus de collaborer pour certains journaux locaux de la région. Marthyna a aussi été membre du Witches League for Public Awareness et elle organise des ateliers sur les rêves. Elle est également coach de vie et coach en créativité.

Éditions JLM

Quant à elle, JLM, la nouvelle maison d’édition grandbasiloise, célèbre la magie de l’écrit. Elle se donne pour mission de sortir des sentiers battus et d’offrir une voix aux écrivains originaux. Que ce soit par le pouvoir libérateur de la plume, par les propos d’un livre ou carrément dans le genre fantastique, la ligne éditoriale de la maison propose d’ouvrir la porte aux écrits marginaux. « Caroline Turgeon, ma collègue, me nomme la présidente de la maison d’édition, mais c’est elle qui est la spécialiste des mots, puisqu’elle est réviseure et correctrice. Elle m’assiste dans les étapes d’édition, me questionne et me pousse pour trouver le meilleur chemin », explique l’auteure.

Il sera possible de remettre des manuscrits en 2018. Toute œuvre orientée vers le sacré, la spiritualité, la science-fiction et le fantasy sera considérée. Pour plus de détails, communiquez avec les Éditions JLM au 514 770-2629 ou par courriel à l’adresse JLM@marthyna.com. La maison d’édition est aussi sur Facebook (editionsjlm) et sur Internet : http://www.marthyna.com/JLM.html.