Baptême de feu pour le Dojo de la Montagne

Baptême de feu pour le Dojo de la Montagne

De gauche à droite : Adam Olivier, Clémentine Courdi, Anne-Marie Brooks, Senseï Émile Grenier Robillard (instructeur-chef), Senseï Alexis Tremblay-Véronneau (instructeur), Véronique Leblanc et Pascal Rodier. (Photo : courtoisie)

Karaté Saint-Bruno

Plusieurs élèves du Dojo de la Montagne se sont illustrés lors d’une compétition interne de la Fédération Yoseikan Karaté Do, qui se déroulait dans la Capitale-Nationale le 26 mars dernier. Une première compétition à laquelle participait la jeune école de karaté de Saint-Bruno-de-Montarville.

Au total, ce sont plus de 200 karatékas du Québec qui étaient en action lors de cet événement sportif. Parmi eux, cinq athlètes du Dojo de la Montagne, âgés de 17 à 60 ans, ont grimpé sur le podium. « C’est le défi ultime pour un enseignant : préparons-nous assez bien nos disciples pour qu’ils performent aussi bien que ceux de nos propres maîtres? Ce n’est pas tant eux qui doivent se prouver, mais bien les élèves qui prouvent si les enseignements de leurs maîtres sont adéquats », mentionne au journal Senseï Émile Grenier Robillard.

« La mise en forme et l’apprentissage de la maîtrise de soi prennent du temps et nous semblent plus importants que la récolte de médailles. » – Senseï Émile Grenier Robillard

Véronique Leblanc a obtenu une première place en kata traditionnel.

Pascal Rodier a décroché le premier rang en kata traditionnel.

Clémentine Courdi est montée sur la deuxième marche du podium en kata armé traditionnel.

Adam Olivier s’est démarqué avec une troisième position en kata traditionnel.

Enfin, Anne-Marie Brooks a obtenu un troisième échelon en kata armé traditionnel. Mentionnons que plus tôt cette saison, Anne-’Marie Brooks a aussi reçu une troisième place en kata traditionnel ainsi qu’en combat, lors de la compétition internationale Cobra, tenue à Repentigny.

Pour Senseï Émile Grenier Robillard, l’instructeur-chef au Dojo de la Montagne, les « résultats furent à la hauteur du talent de ses élèves ». D’autant plus qu’il s’agissait d’une première compétition pour les élèves de cette école. « Il faut du temps pour se préparer. Nous n’avons pas pour obsession la compétition. La mise en forme et l’apprentissage de la maîtrise de soi prennent du temps et nous semblent plus importants que la récolte de médailles. Néanmoins, il s’agit d’une mine d’expérience formidable. Nous essayons de balancer tous les aspects des arts martiaux pour donner à nos élèves la meilleure expérience possible, selon notre expérience », explique Senseï Émile Grenier Robillard.

Pratiquant le Yoseikan Karaté Do depuis 1991, Senseï Émile Grenier Robillard, ceinture noire shodan, est instructeur-chef du Dojo de la Montagne depuis son ouverture, en septembre 2014. Formé par Sempaï Robert Paquette, (4 Dan Ate Waza, 3 Dan Yoseikan Karaté Do), Senseï Émile Grenier Robillard se dit fier de perpétuer son enseignement auprès des karatékas qui passeront par cette école de karaté.

Le Dojo de la Montagne est ouvert les dimanches et offre des cours de karaté, de jiu-jitsu, de Iaïdo et d’autodéfense.

Le Dojo de la Montagne est une école affiliée à la Fédération Yoseikan Karaté Do. Pour plus de détails, visitez le site Internet www.karatedelamontagne.com ou la page Facebook https://www.facebook.com/dojomontagne.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que vous a appris l’enseignement du karaté?