Grand concert de piano sous les chandelles : un hommage à Beethoven

Frank
Frank Jr Rodi
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les amoureux de musique classique seront bientôt choyés alors que, l’espace d’un instant, le temps d’un concert, lors duquel le public sera plongé dans le noir, la grande pianiste bulgare Milena Trifonova jouera, sous la douce lueur de chandelles, les chefs-d’œuvre de Beethoven en l’église de Saint-Bruno (1668, rue Montarville), le samedi 28 mai. Au programme de cette soirée, la 5e symphonie de Beethoven, l’une des plus grandes compositions de tous les temps, dans sa version pour piano.

La pianiste bulgare Milena Trifonova sera en concert à Saint-Bruno-de-Montarville.

Les spectateurs de ce concert unique en l’honneur de Beethoven, néophytes comme avertis, seront comblés d’entendre également Für Élise, le 2e mouvement de la 7e symphonie, le 1er mouvement de La Pathétique, le 1er mouvement de Clair de lune, le 3e mouvement de La Tempête ainsi que le thème de la 9e symphonie.   

« Le concert commence dans le noir total. Il n’y a aucun éclairage parce que l’on ferme les lumières. Ce n’est pas un concert traditionnel. On habille le décor, on enveloppe le public dans une atmosphère propice, on berce les gens, on les prépare pour qu’ils sentent qu’il va se passer quelque chose de spécial. On veut les plonger dans l’émerveillement et l’étonnement. On veut que ce soit magique, poétique, grandiose. On crée un climat, une ambiance, une atmosphère avec des chandelles, qui reproduisent l’époque de Beethoven, sans électricité », explique Michel Corbeil, organisateur et maître de cérémonie du concert, en entrevue avec le journal Les Versants.    

Michel Corbeil est un habitué des concerts à la lueur des chandelles en l’église de Saint-Bruno : après les plus belles musiques de film, les 4 Saisons de Vivaldi et les plus beaux chants de Noël interprétés dans cette ambiance, il revient charmer la population en présentant un grand concert de piano sous les chandelles, avec la 5e symphonie de Beethoven.    

Bien que la grande vedette du spectacle soit la pianiste bulgare Milena Trifonova, lauréate de plusieurs prix, louangée par la presse internationale et reconnue et admirée dans son pays comme une artiste de premier plan grâce à son jeu d’une parfaite maîtrise, Michel Corbeil intervient à quelques reprises dans le concert en agissant comme animateur afin de faire connaître, sous forme de petits textes, de courtes anecdotes romancées, les œuvres qui suivront. « Je veux présenter Beethoven comme un grand personnage, un des grands compositeurs du monde, un véritable génie. Les gens répondent bien à chacune de nos visites à Saint-Bruno-de-Montarville : c’est une ville plus culturelle que d’autres, comme le sont aussi Beloeil et Trois-Rivières. Nous avons attiré une moyenne de 200 personnes à chacun de nos passages ici; c’est l’occasion pour ces gens d’entendre de grands chefs-d’œuvre dans leur propre municipalité. » 

Un livre qui a changé sa vie

Véritable mélomane, Michel Corbeil mentionne que c’est en 1981 que sa passion pour la musique classique s’est déclenchée. C’est à la suite de la lecture du livre Message du Graal, « Dans la Lumière de la Vérité », une œuvre d’Abdruschin (ou Abd-ru-shin), orientée vers la philosophie, la religion, la spiritualité et l'ésotérisme, que tout a commencé. « C’est ce qui m’a conduit à développer mon sens de la beauté et, automatiquement, ce qui m’a dirigé vers la musique classique de Bach, Mozart… J’ai approfondi ensuite Beethoven. Mozart était peut-être spirituel, Beethoven était plus solennel et dramatique. Ces êtres de génie, qui vont rester à jamais dans l’Histoire, ont été aidés spirituellement, guidés par une force venue d’en haut pour leurs créations. Aujourd’hui, je n’écoute que de la musique classique et c’est devenu une maladie. La première fois que j’ai entendu la 5e symphonie au piano pour cette série de concerts sous les chandelles, j’en ai eu les larmes aux yeux », raconte Michel Corbeil.   

Les billets, en vente au coût de 25 $, sont disponibles au Marché aux fleurs (1481, rue Roberval), à Saint-Bruno-de-Montarville, ainsi qu’à la porte, le soir du concert, le 28 mai à 20 h 30. Pour plus de renseignements : 450 419-9148 ou visitez le site Internet www.concertchandelle.com.  

 

Organisations: Les Versants, église de Saint-Bruno, Marché aux fleurs

Lieux géographiques: La Pathétique, La Tempête, Saint-Bruno-de-Montarville Beloeil Trois-Rivières Rue Roberval

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires